aéronef


aéronef

aéronef [ aerɔnɛf ] n. m.
• 1844; de aéro- et nef « navire »
1Vx Machine volante plus lourde que l'air, propulsée par des ailes battantes ou tournantes (opposé à aérostat).
2(déb. XXe) Didact. Tout appareil capable de se déplacer dans les airs. aérodyne, aérostat.

aéronef nom masculin Tout appareil capable de s'élever ou de circuler dans les airs. ● aéronef (difficultés) nom masculin Genre Masculin (bien que nef, sur lequel il est formé, soit féminin). Remarque C'est probablement sous l'influence d'aéroplane et d'aérostat, l'un et l'autre masculins, que ce mot naguère féminin a changé de genre. Emploi N'est employé aujourd'hui que dans la langue administrative pour désigner un appareil capable de s'élever ou de circuler dans les airs.

aéronef
n. m. Tout appareil capable de se sustenter dans l'air par ses propres moyens (avions, hélicoptères, aérostats, etc.).

⇒AÉRONEF, subst. masc.
AÉRON. Terme générique désignant tout appareil capable de se diriger dans les airs :
1. ... s'il s'agit de se diriger en tous sens dans l'air et d'y suivre une marche sûre, c'est là un effet que l'on ne peut espérer que des appareils plus lourds que l'air, de ceux que par opposition aux aérostats on a appelé aéronefs.
E. SAVENEY, L'Aviation et les aviateurs, 1865, p. 321 (GUILB. Aviat. 1965, p. 417).
2. D'ailleurs, formées isolément, ces idées de bombes lancées, de mort possible, n'ajoutèrent pour moi rien de tragique à l'image que je me faisais du passage des aéronefs allemands, jusqu'à ce que, de l'un d'eux, ballotté, segmenté à mes regards par les flots de brume d'un ciel agité, d'un aéroplane que, bien que je le susse meurtrier, je n'imaginais que stellaire et céleste, j'eusse vu, un soir, le geste de la bombe lancée vers nous.
M. PROUST, À la recherche du temps perdu, Le Temps retrouvé, 1922, p. 802.
3. [En circulation aérienne] L'aéronef le plus manœuvrant cède sa place, à l'autre.
A.-B. DUVAL, L. HÉBRARD, Traité pratique de navigation aérienne, 1928, p. 182.
4. Quand le zeppelin eut disparu, ils rallumèrent les phares et rentrèrent à L. en forçant la vitesse. Ils ne rencontrèrent en chemin que deux convois. Le premier avait bien vu passer l'aéronef, mais il ne savait rien de plus.
J. ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, Verdun, 1938, p. 185.
5. Une enquête est actuellement ouverte. D'ores et déjà, il est précisé que lorsque des dégâts sont commis aux immeubles, à la suite des passages du mur du son par des aéronefs de l'armée, des indemnités doivent être accordées à la condition qu'une plainte précise soit déposée, à la suite de laquelle l'enquête est effectuée par l'armée de l'air, qui, si ces résultats sont positifs, aboutit à l'indemnisation des intéressés.
L'Est républicain, 13 mai 1971, p. 6.
Rem. À l'orig. vers 1850 et jusqu'au début du XXe s. le mot aéronef était réservé aux engins capables de manœuvrer et reposant pour la plupart sur le principe du plus lourd que l'air, p. oppos. au mot aérostat (engins d'une techn. plus anc. reposant sur le principe du plus léger que l'air et très difficilement manœuvrables). Au XXe s., vieilli comme terme techn., le mot est supplanté par avion qui désigne l'espèce la plus développée du genre; aéronef est cependant resté vivant comme terme jur. dans les textes réglementant la navigation aérienne, où il désigne tout obj. aérien : ballons captifs ou libres, dirigeables (dans ce sens aéronef a évincé aérostat), aéroplanes, avions, hélicoptères, etc. (ex. 5).
Prononc. :[].
Étymol. ET HIST. — 1844 aéronef (TRANSON, Aérostats et aéronefs, ou nouveaux principes de la navigation aérienne ds Mag. Pitt., 1844, p. 148, d'apr. ZASTROW, Franz. Vokab. der Luftfahrt, p. 207 : ... le véritable aérostat, c'est-à-dire le ballon stationnaire... l'aéronef, ou ballon libre dirigeable à volonté...; 1847 aérinef (LATOUCHE, Notice sur « l'aérinef » à hélices et à vapeurs différentes alternantes, dirigeable et applicable aux transports par air, inventée par Mte Latouche. Sté fr. aéron... : Résumé des 14 séances, 2-18 janvier 1847, Meulan, 2e éd. 1853 d'apr. ID., ibid.).
Aéronef, composé de l'élément préf. aéro- et de nef.
[Aérinef :à l'orig., on trouve des mots composés, dans le domaine de l'aéron., aussi bien avec aéri- (forme lat.), aéro- (forme gr.) ou aer- (forme à la fois lat. et gr.). Mais l'évolution diachr. montre, d'une part que aéri- n'entre que dans des formations de type lat. (aérifier, aérifère, aéricole, etc...), d'autre part que les formations en aéri- dans le domaine de l'aéron. ne représentent que des cas isolés, tel aérinef. — D'où l'élément grécisant aéro-, qui, dominant, s'est imposé dans tout le vocab. de la navigation aérienne.]
STAT. — Fréq. abs. litt. :4.
BBG. — BAILLY (R.) 1969 [1946]. — BARR. 1967. — BÉL. 1957. — BÉNAC 1956. — CAP. 1936. — DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 171. — FROMH.-KING 1968. — GALIANA Astronaut. 1963. — GALIANA Déc. sc. 1968. — GUILB. Astronaut. 1967. — GUILB. Aviat. 1965. — HANSE 1949. — POHL (J.). Contribution à l'histoire de quelques mots. Arch. St. n. Spr. 1969, t. 205, p. 361. — RÉAU-ROND. 1951. — THOMAS 1956.

aéronef [aeʀɔnɛf] n. m.
ÉTYM. 1844; de aéro-, et nef « navire ».
1 Vx. Machine volante plus lourde que l'air, propulsée par des ailes battantes ou tournantes.Au fém. Vx. :
1 L'aéronef, comme une gigantesque hirondelle, se laissa glisser sur les couches de l'air en décrivant une courbe et descendit en une minute à la hauteur du bureau; , sans secousse (…) elle s'arrêta net.
A. Robida, le Vingtième Siècle, p. 6 (1883). → Aérostat, cit. 2.
2 (Déb. XXe). Didact., admin. Tout appareil capable de se déplacer dans les airs. Avion, ballon, dirigeable; aérodyne, aérostat. || Loi (française) du 5 juillet 1972 sur les actes accomplis à bord des aéronefs.
2 L'exploitant d'un aéronef est responsable de plein droit des dommages causés par les évolutions de l'aéronef (…)
Loi du 31 mai 1924 relative à la navigation aérienne, art. 53.
Spécialt. Vaisseau spatial. Astronef.
3 (…) la tunique du Christ était sans couture, comme les aéronefs de la science-fiction sont d'un métal sans relais.
R. Barthes, Mythologies, p. 151.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aeronef D.V. — Aéronef D.V. L aéronef D.V. ou hélicoplane est un projet des deux ingénieurs français René Dreux et Hussard avec la coopération du Docteur Paul Valentin. Le projet fut lancé durant la Première Guerre mondiale comme solution pour le transport des… …   Wikipédia en Français

  • Aeronef DV — Aéronef D.V. L aéronef D.V. ou hélicoplane est un projet des deux ingénieurs français René Dreux et Hussard avec la coopération du Docteur Paul Valentin. Le projet fut lancé durant la Première Guerre mondiale comme solution pour le transport des… …   Wikipédia en Français

  • Aéronef DV — Aéronef D.V. L aéronef D.V. ou hélicoplane est un projet des deux ingénieurs français René Dreux et Hussard avec la coopération du Docteur Paul Valentin. Le projet fut lancé durant la Première Guerre mondiale comme solution pour le transport des… …   Wikipédia en Français

  • Aeronef — Aéronef Un aéronef est un appareil capable d évoluer au sein de l atmosphère terrestre. On distingue deux catégories d aéronefs : l aérostat et l aérodyne. L utilisation de ces appareils est l aéronautique, ses adeptes sont les aviateurs et… …   Wikipédia en Français

  • Aeronef — Aeronef, französisch aéronef, nach Beschluß des Aeronautenkongreffes in Paris 1900 die Bezeichnung für ein dynamisches, d.h. ohne Gasballon als Träger versehenes Luftfahrzeug. Im Deutschen im allgemeinen als Flugmaschine bezeichnet …   Lexikon der gesamten Technik

  • Aeronef — A [ e]r*o*nef , n. [F. a[ e]ronef.] A power driven, heavier than air flying machine. Now called {airplane}. [obsolescent] [Webster 1913 Suppl. +PJC] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Aéronef D.V. — L aéronef D.V. ou hélicoplane est un projet des deux ingénieurs français René Dreux et Hussard avec la coopération du Docteur Paul Valentin. Le projet fut lancé durant la Première Guerre mondiale comme solution pour le transport des troupes… …   Wikipédia en Français

  • Aéronef — Une montgolfière Un aéronef est un moyen de transport capable d évoluer au sein de l atmosphère terrestre. On distingue deux catégories d aéronefs : l aérostat et l aérodyne. L utilisation de ces appareils est l aéronautique. Lorsqu ils sont …   Wikipédia en Français

  • aéronef — (entrée créée par le supplément) (a é ro nèf) s. f. Machine destinée à la navigation aérienne. Une aéronef. ÉTYMOLOGIE    Du grec, air, et nef …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AÉRONEF — n. m. Tout appareil volant qui présente un volume tel qu’on puisse l’assimiler à un navire …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)